[Débat] Youtube arrive-t-il aux limites de son système ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous l'avez peut-être remarqué ces derniers temps, mais Youtube souffre actuellement de nombre de "bugs" et une certaine colère monte à la fois chez les vidéastes et chez les spectateurs. Parmi ces bugs, nous pouvons citer des désabonnements intempestifs, des vues bloquées durant des jours ou encore des vidéos supprimées aléatoirement. Cependant, bien que très embêtant, ces bugs ne sont pas le plus intéressant: ils nous apprennent simplement, comme nous le savons depuis bien longtemps, que l'infrastructure matérielle de YouTube est constamment en augmentation devant la demande croissante et que Google a bien du mal à gérer cette expansion systématique du parc informatique dédié au site. Non, ce qui nous intéresse ici, c'est le changement de stratégie excessivement clair de YouTube à trois niveaux: les tendances, les recommandations et la fameuse page d'accueil.

Plusieurs changements sont apparus dans les tendances ces derniers temps. Le plus discret, c'est sans doute que désormais les tendances sont influencées non pas par l'historique du compte mais par l'historique de l'adresse IP: en deux mots, connecté ou pas, YouTube enregistre un historique des vidéos visionnées et l'associe à votre adresse IP. YouTube s'était jusqu'alors toujours refusé de tracer les utilisateurs de cette manière en affirmant encore il y a quelques temps vouloir respecter la vie privée de ses utilisateurs. Finalement, l'appât du gain aura eu raison de cette résolution.
C'est aussi désormais le règne des "vidéos à potentiel viral". Dans sa mise à jour de 2012, YouTube avait privilégié les formats longs dans son référencement: c'était le gaming qui était ressorti du lot et qui correspondait somme toute particulièrement bien au public du site: principalement de l'adolescent masculin souvent un brin geek sur les bords et bien kikoo sur le fond. Désormais, les formats longs sont toujours très valorisés - YouTube cherche désespérément du temps d'audience - mais désormais deux nouveaux facteurs viennent s'ajouter à l'algorithme: d'une part le fait de poster une vidéo quotidiennement qui cherche donc à fidéliser une audience, d'autre part le ratio abonnés/vues très peu équilibré en quête d'une vidéo virale à promouvoir.
Venons-en désormais aux recommandations. Celles-ci souffrent depuis quelques temps maintenant d'un problème qui s'est largement réunit sous le mot "putaclic". Les recommandations sont directement touchées par les tendances. Encore une fois, l'objectif de YouTube est de proposer du contenu attrayant et gagner du temps d'audience. Il en est de même pour la page d'accueil, qui est de moins en moins "personnelle": vos abonnements sont petit à petit chassés par les vidéos du moments.

Voilà pour les faits. Que devons-nous en tirer ? Il paraît assez clair que YouTube souffre de plusieurs symptômes: d'une part la multiplicité de son public qui s'est grandement diversifié depuis 2012 et qui implique donc soit une solution facile comme celle actuelle à savoir donner le contenu le plus universel possible soit d'identifier plus précisément les goûts des spectateurs ce qui n'est pas - encore ? - le cas ; d'autre part la concurrence directe des plateformes de streaming - nous connaissons Netflix en France, mais outre-atlantique il y a également le service d'Amazon (qui arrive chez nous) et Hulu - qui prennent des parts d'audience énormes à YouTube et qui le vit fort mal ; enfin, YouTube se rend finalement compte qu'il a peu d'emprise sur ses fournisseurs de contenu qui restent indépendants: ils ne sont pas salariés et n'ont ainsi aucune obligation envers YouTube en terme de production de vidéos. En somme, YouTube est en crise au moment où il s'ouvre au plus grand nombre, YouTube se rend compte que son modèle n'est pas viable à long terme déjà que la plateforme n'est pas rentable, YouTube ne sait pas comment aligner du gaming, du podcast, du viral et du Mélenchon.
Et vous, qu'en pensez-vous ? YouTube arrive-t-il en effet aux limites de son système ? Quelles sont les options de YouTube pour continuer ? Quelles améliorations de la plateforme seraient nécessaires à votre sens ?

Quelques sources et compléments
NYU
Rédacteur NYU
avatar

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 1716
Localisation : Nord de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

                            


Dernière édition par Nuri Yuri le Mar 31 Jan - 20:37, édité 1 fois
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Plusieurs changements sont apparus dans les tendances ces derniers temps. Le plus discret, c'est sans doute que désormais les tendances sont influencées non pas par l'historique du compte mais par l'historique de l'adresse IP: en deux mots, connecté ou pas, YouTube enregistre un historique des vidéos visionnées et l'associe à votre adresse IP. YouTube s'était jusqu'alors toujours refusé de tracer les utilisateurs de cette manière en affirmant encore il y a quelques temps vouloir respecter la vie privée de ses utilisateurs. Finalement, l'appât du gain aura eu raison de cette résolution.
C'est un fait effectivement. Je rajouterais que Youtube appartient à Google, qui lui-même, nous trace à chacune de nos recherches. On ne peut pas tellement les blâmer, il s'agit d'une grande entreprise qui a des intérêts économiques importants.
Je me pose quand même une question : est-ce fondamentalement gênant pour nous en tant que consommateur ?
Je ne suis pas franchement partisan du consumérisme ambiant de notre société. Et je peux, à la rigueur, comprendre que des gens sont dérangés par le fait d'être constamment surveillé et pisté sur Internet. Mais la pub ciblé (car c'est de cela dont il s'agit) est-elle immoral ? Est-ce que ça me dérange réellement de ne pas avoir des publicités pour des produits qui n'ont aucune chance de m'intéresser ? C'est une question qui mérite d'être posé.
L'idée de Nuri Yuri n'est pas mauvaise aussi. Mais j'y vois un problème majeur : ça ne concernerait que les gens inscrits sur Youtube. Or, on sait que tout le monde ne possède pas un compte. Dès lors : comment proposer un tel questionnaire à des visiteurs anonymes ? Ce n'est pas dans l'intérêt de Google, qui est justement de faire du profit (et encore une fois, on ne peut pas les blâmer pour ça).

Concernant le reste du problème Youtube, j'admet avoir suivi ça que d'une oreille. J'ai vu trois ou quatre vidéos (dont la vidéo de Pewdiepie) mais la question de l'algorithme me paraît assez technique et il faudrait que je m'y attarde plus profondément pour me construire un avis véritablement pertinent. Néanmoins, du peu que j'en ai compris, Youtube a changé son algorithme et les Youtubeurs ne savent pas comment ça fonctionne désormais ... et alors ? Je rejoins largement le point de vue de Squeezie sur ce sujet : est-ce véritablement une catastrophe ?
Youtube a procédé à une mise à jour. Y'a des bugs, assurément. Mais ils seront probablement corrigés par la suite. Idem pour les soucis vis-à-vis de l'algorithme. C'est quand même une très grosse structure, et une fois l'algorithme mis en place, ils ne peuvent pas prédire à l'avance exactement comment ça va se passer. C'est pourquoi d'autres mises à jours suivront.
Je comprend que des Youtubeurs soient frustrés par ces problèmes. Mais je ne suis pas sûr que ça signe, pour autant, l'arrêt de Youtube.

YouTube se rend finalement compte qu'il a peu d'emprise sur ses fournisseurs de contenu qui restent indépendants: ils ne sont pas salariés et n'ont ainsi aucune obligation envers YouTube en terme de production de vidéos.
Ils sont certes indépendants, mais je crois que la quasi-totalité des Youtubeurs sont sur Youtube justement parce qu'ils savent que ça reste, et de loin, le plus gros site de streaming de vidéo. Je ne crois pas que Netflix peut franchement faire la différence, dans la mesure où il s'agit d'un modèle payant, contrairement à Youtube, qui ne l'est que partiellement.


~ On dit que les Normands n’aiment pas beaucoup parler
Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas parler, c’est qu’ils n’aiment pas répondre.
Ce qui n’est pas la même chose. ~
Fred Vargas
Gobou
Ancien Powerien
avatar

Date d'inscription : 08/04/2016
Messages : 1023
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

                            


Dernière édition par Nuri Yuri le Mar 31 Jan - 20:37, édité 1 fois
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas

sujet intéressant.
YouTube appartient a Google mais utilisait un système un peu archaïque qu'ils font évoluer en ce moment. Donc oui, beaucoup de bugs, mais ça va rentrer dans l'ordre.
Lisseur
Nouveau Powerien
avatar

Date d'inscription : 01/01/2017
Messages : 2
Age : 17

Voir le profil de l'utilisateur http://meilleur-lisseur.fr

Revenir en haut Aller en bas

YouTube n'a jamais utilisé de "système archaïque", hein. Basé depuis un bout de temps sur Google Brain, qui est l'intelligence artificielle la plus sophistiquée actuellement utilisée en production par Google. Les changements n'ont rien à voir avec un changement de technologie, juste avec un changement de cap et de plan économique.
NYU
Rédacteur NYU
avatar

Date d'inscription : 14/10/2016
Messages : 1716
Localisation : Nord de la France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum