Blue est-il vraiment à plaindre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Blue est-il vraiment à plaindre ?

Message par Gobou le Dim 2 Oct - 13:35

#27 – 02.10.2016 – Blue est-il vraiment à plaindre ? (Par Gobou – Pokémon Power)
Analyse d’un personnage sur
Pokémon B/R/J O/A/C


Blue (ou Green, tout dépend où va votre préférence) est probablement le personnage le plus récurrent de la série. Il fait au moins une apparition (importante ou non) dans chaque génération (sauf en 6G). Mais c’est surtout pour son rôle dans les deux premiers jeux qu’il est connu de la quasi-totalité des joueurs. En effet, il est le rival orgueilleux de R/B/J et champion d’arène dans O/A/C.


Organisons un téléthon pour Blue !

Comme n’importe quel rival de Pokémon, Blue est un adversaire récurrent du joueur dans B/R/J. A chaque fois qu’il vous rencontre, il ne fait que vous narguer et faire le mauvais joueur quand il perd. En clair : c’est un personnage insupportable, ce qui en fait un ennemi tout désigné pour le joueur.
Ce genre de personnage est fréquemment la cible des critiques des fans. Pourtant, Blue semble plutôt bénéficié de l’empathie des joueurs. En cause, son échec face à Red alors qu’il était tout juste devenu Maître de la Ligue Pokémon, le rêve de sa vie. A ce moment-là, son grand-père, le Professeur Chen vient féliciter Red et en profite pour blâmer Blue en fustigeant son manque d’amour pour les Pokémon. Evidemment, c’est frustrant de se faire ridiculiser de la sorte.

Frustré, Blue l’est totalement dans O/A/C. Lors de sa première apparition dans le jeu, il annonce déjà la couleur :

Blue a écrit:« T'es qui toi ? T'es un dresseur, ça se voit... Moi c'est Blue. J'ai été Maître pendant un temps. Enfin, pendant quelques minutes. Juste avant que Red me batte... Je le hais ce type... Bon tu veux quoi ? Tu veux t'battre ? Désolé mais j'ai pas la tête à ça. Regarde autour de toi... Un volcan explose et une ville disparaît d'un coup. Faire du Poké Poké c'est bien joli mais on peut se faire balayer par une catastrophe naturelle à tout moment... ... C'est comme ça. On y peut rien. Mais bon. J'suis quand même un dresseur. Et un balèze en plus. J'te l'avais dit, non ? Si tu cherches un bon combat, viens à l'Arène de Jadielle. Et ça sera ta p'tite fête. »

Ce court dialogue révèle à la fois la colère de Blue, mélangé à un nihilisme sur la fragilité de l’être humain. Blue est-il devenu dépressif ? Non, puisqu’il est en meilleur forme lorsqu’on l’affronte dans son arène. Mais ce petit coup de blues en dit long sur le personnage.
Toujours dans le même jeu, on se rend facilement compte que Blue estime qu’hormis Red, tous les autres dresseurs sont assez faibles, notamment ceux de Jotho. Il ne daigne même pas affronter le joueur tant qu’il n’a pas triomphé des sept autres champions d’arènes de Kanto. Cela dit, une fois qu’il perd contre Gold, il reconnait la valeur de son opposant, chose assez rare pour être soulignée :

Blue a écrit:« ... OK. J'avais tort. Je le reconnais : t'es un bon petit dresseur. Mais bon... Je te battrai un jour. T’inquiète pas. »

Blue a écrit:« Écoute voir, reste bon jusqu'à notre prochain combat, d'accord ? »

Cela prouve que Blue a mûri en l’espace de trois ans (il n’a pas dit la même chose à Red). Peut-être qu’il s’agit du combat contre Gold qui l’a changé ? Ce qui renforcerait mon propos concernant le fait que Gold remarche sur les pas de Red et surpasse ce dernier. Ou alors, et c’est la théorie auquel je crois le plus le concernant, c’est tout simplement un travail que Blue a fait sur lui-même au fil du temps.

En raison de quelques évènements pour le moins « traumatisant », Blue fait l’objet de l’empathie d’une partie de la communauté. Mais son traitement est-il injustifié ?


Le traitement de Blue est-il injustifié ?

Souvenez-vous de mon article sur Peter, on avait relevé qu’il incarnait l’archétype du bon maître Pokémon. A l’évidence, Blue ne suit absolument pas ce modèle. Au moment de son accession, il est encore orgueilleux, mégalomane, et totalement immature pour le poste. Il pense avoir la meilleure équipe du monde et être invincible, mais il n’en est rien. Red et Chen n’a fait que lui remettre les idées en place une bonne fois pour toute. Il s’est clairement emporté et n’a eu que ce qu’il méritait.
Inutile d’avoir de l’empathie pour un personnage qui a été écrit pour être méprisable de base. C’est plutôt son évolution qui est intéressante.
En effet, Blue est un personnage qui se remet en question, doucement, mais surement. Sa reconnaissance de Gold en est la preuve ultime. De toute évidence, il voyage au-delà de la région de Kanto dans sa quête de maturité. Dans X/Y, on apprend qu’il a étudié dans la région de Kalos. Il participe également au championnat de B2/W2, au même titre que tous les autres maîtres.

Au fond, Blue est l’un des personnages les plus humains de la série. Il a ses forces comme ses faiblesses. Et depuis sa défaite, il est sans cesse en quête de maturité. En ce sens, il est bien plus intéressant que son rival, Red, qui est fort par défaut (ou du moins, qui est considéré par la communauté comme tel). Dans O/A/C, c’est un plaisir de voir, à travers les yeux de Gold, les progrès qu’a effectué Blue en l’espace de trois ans. Peut-être même qu’il est amené à surpasser Red un jour ? On ne le saura probablement jamais, mais il est toujours bon d’y réfléchir.


Dernière édition par Gobou le Lun 3 Oct - 17:17, édité 1 fois (Raison : Merci à Coconutz pour le signalement de quelques coquilles =))
Gobou
Réseauteur Gobou
avatar

Date d'inscription : 08/04/2016
Messages : 1231
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Blue (ou Green, tout dépend où va votre préférence)

Pour moi ça sera Green, donc on se comprend que quand je dis bleu, c'est du vert, et réciproquement.

A chaque fois qu’il vous rencontre, il ne fait que vous narguer et faire le mauvais joueur quand il perd. En clair : c’est un personnage insupportable, ce qui en fait un ennemi tout désigné pour le joueur.
Ce genre de personnage est fréquemment la cible des critiques des fans. Pourtant, Blue semble plutôt bénéficié de l’empathie des joueurs.

Pour être honnête : Green a beau jouer les nargueurs, je le trouve largement moins insupportable que certains autres rivaux. Mais peut-être est-ce dû au fait que le scénario de VRBJ soit pauvre en matière d'interactions avec le rival ?
Tcheren par exemple, a une attitude arrogante, pompeuse, il est dénigrant envers Bianca, il est insupportable, mais on a beaucoup plus de dialogue avec lui, ce qui fait qu'on a plus le loisir de s'en rendre compte, peut-être ?

En raison de quelques évènements pour le moins « traumatisant », Blue fait l’objet de l’empathie d’une partie de la communauté. Mais son traitement est-il injustifié ?

Tu sais, j'aurais tendance à dire que le syndrome "première génération" y est peut-être pour quelque chose.
Comme tu le disais dans ton analyse sur Red, il n'est pas un Dresseur plus "exceptionnel" qu'un autre, et pourtant il reste presque glorifié comme étant le mythe du Dresseur ultime... et qui est donc son rival ? Green.

Certes, Green a muri depuis sa défaite contre Red et il est un Champion fair-play qui semble avoir compris que dénigrer ses adversaires ne servait à rien et qu'il fallait savoir reconnaître qu'ils puissent être plus forts que soi.
C'est un exemple de la remise en question du rival, mais est-ce pour autant la raison pour laquelle il reçoit plus de ferveur de la part des fans que les autres rivaux ?

Je dirais que Green reste un personnage attachant, pour les raisons que tu as évoquées, tout comme Red, c'est l'enfant qui est parti avec son Pokémon depuis Bourg-Palette, avec de base les mêmes motivations, mais appliquées de façons différentes. Et ils sont tous les deux parvenus à leur objectif commun de la Ligue Pokémon, l'un avant l'autre, mais au final, Green reste membre officiel en tant que Champion.

Et voilà une chose intéressante à noter : Green a toujours eu une longueur d'avance sur Red, sauf en ce qui concerne le fair-play et l'amour à développer avec ses Pokémon... et pourtant, il est devenu Maître avant lui, il a rapidement perdu, mais il est resté un membre de la Ligue en devenant Champion, là où Red n'est plus officiellement reconnu comme adhérent à la Ligue Pokémon.

C'est là tout le paradoxe du "chacun à son propre rythme" : Red est parvenu lentement, mais sûrement à devenir Maître tandis que Green se vantait de le dépasser, mais à son propre rythme, Green a réussi lui aussi à trouver sa voie et à conserver sur le long terme le même objectif, même en apprenant à prendre les choses de façon plus posée et mature au fil du temps.

Green est et restera le premier rival, le premier contre qui les joueurs de la première heure se sont battus, et il reste une figure emblématique du jeu Pokémon, non seulement pour les raisons sentimentales et subjectives qui accompagnent toujours la première génération, mais aussi car c'est le rival qui grandit, je dirais même en même temps que le joueur, et ce à son juste titre.




[♥][♠][♦][♣]
Noyle
Admin Noyle
avatar

Date d'inscription : 31/05/2015
Messages : 2002
Age : 26
Localisation : Spade's Wonderwood

Voir le profil de l'utilisateur http://noyle.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum