[Auteur] Fred

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Auteur] Fred

Message par Gold le Jeu 18 Aoû - 23:41

De son vrai nom Frédéric Othon Théodore Aristidès, Fred, né en 1931, trois fois hélas décédé en 2013, n'est pas qu'un auteur comme il en existe tant - Fred est l'un des auteurs majeurs de la bande dessinée franco-belge. Co-créateur et figure majeure de Hara-Kiri, l'ancêtre de Charlie Hebdo, Fred était avant tout un grand poète, et derrière sa moustache foisonnante se cachait toujours l'une ou l'autre bonne histoire, racontée avec justesse dans un trait qu'il jugeait "moyen" - et qui à son époque a choqué de par son absolu non-conformisme. L'art de Fred, c'est vrai, ne réside pas véritablement dans le dessin, même si son style reste encore aujourd'hui des plus admirables. Non, l'art de Fred, c'est l'art de la déstructuration de tous les codes de la BD, à laquelle s'ajoute une tendre poésie absurde. Que ce soit pour évoquer le monde du cirque, l'accident nucléaire de Tchernobyl ou un hôtel dont on ne sort jamais, Fred trouve toujours les mots, et grâce à sa subtile mise en scène, parvient à faire mouche à tous les coups.


Après son passage à Hara-Kiri, c'est dans les pages du journal Pilote que notre homme fait véritablement ses armes. Outre bon nombre d'histoires courtes, Fred y conçoit le personnage de Philémon, qui reste son grand chef-d'oeuvre.


Gamin turbulent de la campagne profonde des années 60 (ce qui n'empêche pas l'oeuvre de demeurer intemporelle), Philémon a un oncle, Félicien, qui possède entre autres choses une lorgnette magique lui permettant d'agrandir et de rapetisser tout ce qu'il veut. Un jour d'été, son père Hector envoie Philémon, accompagné de son âne Anatole, chercher de l'eau au vieux puits. Quelle n'est pas la surprise de Philémon : Des bouteilles porteuses de messages jaillissent dudit puits ! Se penchant, Philémon tombe, et se retrouve happé par une eau curieusement salée.
Il s'échoue sur une bande de terre, et très vite constate que ça ne va pas du tout : Deux soleils, des horloges-explosives et autres arbres à bouteilles, un centaure... Philémon rencontre alors Barthélémy le puisatier, qui lui apprend qu'ils se trouvent sur la lettre A de l'océan Atlantique. Car dans cet univers parallèle, les lettres présentes sur les cartes existent bel et bien sous forme de terre. Pas tout-à-fait des îles, mais enfin. Dans un premier temps, notre duo devra trouver un moyen de repartir dans le monde "normal" (ou soi-disant), et, quand enfin ils auront réussi, ce ne sera que pour mieux replonger dans le monde des lettres de l'Océan Atlantique, généralement parce que Barthélémy a le mal du pays et veut retourner sur le A.

Plusieurs entraves se mettent sur leur chemin, à commencer par Hector, l'incrédule père de Philémon, qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour démystifier les histoires abracadabrantes racontées par son incapable de fils. De tentative en tentative, Philémon percera une lune, marchera sur le jet de lumière du phare-hibou du point du I, devra faire face aux critikacouatiques, pianos sauvages et autres démagoguenards à roulettes... Il fera aussi des rencontres hors du commun, du manu-manu à Vendredi le centaure, en passant par la feuille qui ne devait pas passer l'hiver, ou encore le mystérieux Simbabbad de Batbad, j'en passe et des meilleures. Et ne croyez pas que le monde réel soit mieux, avec ses voyageurs dans le temps, tailleurs d'ombres, hommes devenus géants à force de manger de la soupe et autres magiciens ratés qui disparaissent dans leur propre chapeau !


Avec 17 volumes (dont un magnifique volume 0 paru à titre posthume et un volume 16 qui a bien failli ne jamais voir le jour), Philémon est non seulement l'oeuvre la plus connue de Fred, mais aussi celle dans laquelle il est le plus aisé d'admirer à sa juste valeur le talent de l'auteur : Détournement de gravures, illustrations d'expressions prises au pied de la lettre, petits métiers improbables... Il n'est guère étonnant dans l'univers de Fred de croiser un vrai bateau ivre - à savoir un bateau qui carbure à l'alcool.


On appréciera aussi l'incroyable talent avec lequel l'auteur, comme dit plus tôt, déconstruit tous les codes de la BD, des dialogues, qui ne sont plus forcément dans des phylactères et partent parfois dans tous les sens, à la façon dont sont faites les cases, en passant par le fait que les personnages eux-mêmes sortent fréquemment des cases pour tant de raisons, l'apothéose étant atteinte dans le volume 14, L'Enfer des Epouvantails, où Philémon passe un mauvais quart d'heure dans un enfer de papier où les cases ont soudainement pris trois dimensions.

En 1993, alors en pleine maladie (et dépression), Fred publie L'Histoire du Corbak aux Baskets, formidable pamphlet contre l'intolérance, toujours avec le même talent de narration. C'est chez un psy que débute l'histoire d'Armand, qui s'est un matin réveillé transformé en corbeau, et a tout perdu... Principalement parce qu'il portait des baskets, ce sale étranger.
Il raconte alors sa longue descente aux enfers, et, ce n'est qu'à la toute fin que le récit prend toute son ampleur lorsque, croyant être sorti du cauchemar, Armand y replonge de la façon la plus absurde imaginable. On ne peut qu'être pris de pitié face à ce personnage, apogée de l'oeuvre de Fred.


Fred est l'inventeur de tant de concepts. Il est normal et légitime que plusieurs biographes se soient intéressés à son parcours - Si je devais recommander un seul livre pour en apprendre davantage sur Fred, ce serait certainement L'histoire d'un conteur éclectique.

Ne reste plus qu'à attendre un projet que Fred ne voulait surtout pas voir arriver, mais qu'il approuva peu de temps avant sa mort, subjugué par le fait que toute l'essence de son oeuvre ait été saisie par ses auteurs Québécois qui prévoient déjà un budget de 20 millions de dollars et un tournage en anglais pour séduire le public américain : Philémon au cinéma.




Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 833
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum