[Manga] Neuro le mange-mystère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Manga] Neuro le mange-mystère

Message par Gold le Ven 12 Aoû - 0:11

Aujourd'hui, il va être question d'un manga qui a été diffusé dans un magazine de shonen. Pour commencer, définissons donc ce qu'est un shonen.

Les shonen sont des séries de manga à destination d'un public généralement composé de garçons adolescents. On y retrouve principalement des combats, du surpassement de soi, de belles valeurs, et pas mal de thèmes récurrents. Dragon Ball ou Naruto sont généralement donnés en exemple de shonen.
Les deux mangas ci-dessus ont d'ailleurs un point commun : Ils étaient publiés au Japon, au même titre que bien d'autres grands noms du manga, par le magazine Shonen Jump. Comme son nom l'indique, ce magazine publie avant tout des shonen. Le destin de ces publications repose avant tout sur le vote de ses lecteurs, qui décident, mois après mois, quelles séries ils souhaitent voir conserver. Oui, publier au Japon, c'est hard, surtout quand tu vises le Shonen Jump.

De temps en temps, des mangas sortent du lot et s'essayent, dans le Shonen Jump, à d'autres genres que le shonen. C'était, à l'origine, le cas de Majin Tantei Nogami Neuro, premier manga notable de Yusei Matsui, qui ne rencontra pas le même succès que son shonen pur-jus Assassination Classroom, malgré un plot plus intéressant, des personnages bien plus marquants, et d'énormes qualités... Sauf que ce n'était pas un shonen.


Yako Katsuragi est une jeune lycéennne boulimique (ce qui ne l'empêche pas d'avoir un poids tout à fait normal, rendant cette situation quelque peu malaise). Son père a été assassiné.
Sans plus de transition, Neuro, démon majeur du monde des ténèbres, brave le passage entre les mondes, fait son entrée, et annonce à Yako qu'il va résoudre ce mystère et s'en sustenter.

Car Neuro est un mange-mystère, et l'un des démons les plus puissants existants. Ayant asséché le monde des ténèbres de ses énigmes, il est venu sur Terre se repaître de l'énergie maléfique qui sort des criminels lorsqu'un mystère est résolu. Son but : Trouver le mystère ultime, et le dévorer, afin de satisfaire son appétit encéphalique.
Très vite un duo se forme : Yako, détective malgré elle, et Neuro, assistant qui tire en réalité toutes les ficelles. les enquêtes s'enchaînent sans se ressembler. Le lecteur qui aime résoudre lui-même les petites énigmes en trouvant des indices ne sera guère satisfait si c'est ce qu'il recherche dans Neuro, car le démon, ayant à sa disposition 777 outils démoniaques (et 7 armes ultimes, s'il vous plaît), les utilise pour déterminer qui sont les criminels, les dévoiler avec le doigt de sa "patronne", et provoquer des breakdowns délicieusement dérangés, où le coupable, retourné à l'état primal, ressemble plus à une bête sauvage qu'à l'humain qu'il était à l'origine. Et des fois, Neuro punit le coupable, juste pour le fun.
La situation se complique lorsque fait son entrée X, improbable amnésique capable de manipuler son ADN, celui qui enferme dans de parfaites boîtes en verre les restes en bouillie de ses victimes. Ce ne sera pas le seul adversaire de Neuro, et, petit à petit, les lecteurs ayant fait leur choix, s'il ne perdra jamais son fantastique humour, le manga retournera à du shonen plus classique, pour s'éteindre dignement au bout de 23 volumes.

Outre son contexte super original, Neuro le mange-mystère se démarque des autres mangas de bien des façons. Pour commencer, il y a le style très unique de Matsui. Ses déformations malsaines, ses moments de pure folie, sauront capter votre attention comme jamais.
Ensuite, il y a Neuro. Être dénué de morale, dont le seul but est de se nourrir, Neuro parvient toutefois au contact de Yako à entrevoir ce qu'est l'âme humaine - même si en général il la torture.
Le manga, hésitant entre le policier, le surnaturel et la baston, n'hésite par contre jamais à voir dans la démesure, et l'apparition de X vous laissera à n'en pas douter quelques frissons à chaque fois que vous y repenserez.

Neuro a été adapté en anime. Et disons-le immédiatement : C'est mauvais.
La musique est plutôt bonne - D'ailleurs l'opening et l'ending frisent la perfection. L'animation est de qualité, les doubleurs sont parfaitement choisis, et le caractère des personnages est respecté... Et pourtant, ça ne va pas. Car le scénario, lui, est profondément massacré. Entre les enquêtes ajoutées à la va-vite, l'ordre des évènements changé n'importe comment, et de trop grandes libertés quant à ce qui est adapté de l'oeuvre originale... On peut pardonner beaucoup de choses, mais certainement pas ce que Neuro a subi pour son passage sur le petit écran. N'hésitez pas à visionner l'opening et l'ending, si vous avez envie d'écouter des morceaux de l'OST c'est très faisable (surtout le thème de X, magnifique)... Malheureusement, c'est tout. N'allez pas plus loin, voilà ma recommandation. Pour ma part j'ai arrêté de pur dégoût après avoir vu le massacre qu'a subie la fameuse apparition de X...


Neuro existe également en jeu vidéo : Il a des titres à sa gloire sur DS et PS2, est un personnage jouable du jeu de combat Jump Ultimate Stars (qui est d'ailleurs la principale raison qui m'a fait découvrir ce manga avant même sa sortie sur le territoire français, intégralement édité par Glénat), et fait de la figuration dans J-Stars Victory VS sur PS4 et Vita.

Amateurs d'univers dérangés, de personnages bien écrits et d'enquêtes surnaturelles, vous pouvez quoiqu'il en soit lire Neuro les yeux ouverts, car lire les yeux fermés, on ne peut pas dire que ce soit très fonctionnel. Ce manga est, avec Pokémon Spécial, le meilleur produit sur papier jamais produit par le Japon.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 833
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum