Le scénario de Pokémon est-il si mauvais ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#11 – 21 Juin 2016 – Le scénario de Pokémon est-il si mauvais ? (Par Gobou – Pokémon Power)
Article thématique sur
l’ensemble de la série



Introduction

La série Pokémon n’est pas vraiment reconnue pour la qualité de son scénario. Et pour cause, l’univers n’est pas forcément très développé, et les incohérences sont innombrables. C’est pour ces raisons que beaucoup de fanfictions proposent un développement beaucoup plus riche de l’univers Pokémon et un scénario bien plus complexe que ce que propose le jeu original.
Attention : cet article ne parle que des jeux principaux, à savoir les RPG. J’occulte volontairement les donjons mystères ou les rangers car la qualité de leurs scénarios ne sont pas autant remis en cause. De même, étant dans la section jeux vidéo, je ne parlerais pas de l’animé ou des mangas.

Le scénario de Pokémon est-il si mauvais que ça ? Est-ce que les RPG gagneraient à développer son univers ? Ce sont deux questions auxquels je vais modestement tenter de répondre aujourd’hui.


Un schéma qui se répète

Je ne dirais pas que le scénario de Pokémon est mauvais. En revanche, chaque opus suit le même modèle de scénario, et ce depuis 1996. C’est pour cette raison qu’on peut finir par penser que Game Freak ne se renouvelle pas beaucoup.

Et ce modèle ne se cantonne pas qu’aux systèmes de badges et de ligues pokémon. Il structure plus profondément que ça le cœur du scénario de Pokémon. A tel point qu’on peut anticiper facilement le déroulement du jeu, à force de connaître… Voici d’ailleurs, en exclusivité pour Pokémon Power, le futur scénario de Pokémon Soleil et Lune (en caricaturant un peu) :

• Le héros (muet) vit seul avec sa mère dans une bourgade composée de trois ou quatre maisons et parfois d’un laboratoire.
• Ce héros a toujours un rival qui est soit un crétin prétentieux, soit un ami à vous. Parfois les deux en même temps.
• Durant votre périple, vous allez faire la rencontre d’un gamin qui vous vante les mérites du short.
• L’antagoniste du jeu a de grande chance d’être un mégalomaniaque habité par une idéologie quelconque. Idéologie qui nécessite, à un moment ou un autre, l’intervention d’un Pokémon légendaire qui menace la sécurité de la région. Enfin, il n’agit jamais seul puisqu’il est à la tête de la « team –insérer n’importe quoi ici, même si ça veut parfois rien dire- »
• Le héros doit défaire la team adverse entre le septième et huitième badge.
• L’un des derniers champions du jeu doit être spécialiste du type dragon. Si ce n’est pas le cas, veillez à le mettre dans le conseil des 4.
• Le maître Pokémon doit être un PNJ que vous avez rencontré au cours de votre périple totalement par hasard. Si vous voyez un bonhomme vous accoster alors qu’il a un skin différent des autres, ne cherchez plus, c’est le maître Pokémon. Et c’est, par extension, le boss final.
• Boss final qui possède souvent au moins un type dragon dans son équipe. Et c’est souvent le plus fort.
• Faites en sorte que les champions d’arènes possèdent un métier à côté. Oui parce que champion d’arène, c’est juste pour arrondir les fins de mois.

Certes, présenté ainsi, ça ressemble plus à un gros troll peu rigoureux. J’en conviens, il y a beaucoup d’exceptions pour chacun des points. Mais je suis sûr qu’on tient déjà avec ça au moins 60% du scénario de Pokémon Soleil/Lune. Et pour cause, c'est le même depuis la 3G (voir depuis la 1G pour une partie des caractéristiques).

Les scénarios de Pokémon suivent donc un schéma qui se répète fréquemment. Mais ça, vous le saviez sans doute déjà avant même d’avoir entamé la lecture de cet article. Du coup la question que j’ai envie de me poser, c’est surtout de savoir si c’est véritablement gênant pour le joueur ?

Cela dépend évidemment des points. Le coup du gamin fier de son short, c’est une tradition plutôt amusante. En revanche, anticiper quasiment à chaque fois qui est le maître de la ligue, ça nuit grandement à l’effet de surprise. On nous fait quand même le coup depuis Pierre Rochard…


Un univers prêtant à l’imagination ?

On peut se demander pourquoi Game Freak se contente de suivre le même schéma depuis vingt ans, sans jamais vraiment le remettre en cause complètement. Pourquoi le système de badges n’a jamais été retiré par exemple ? On pourrait faire d’autres intrigues bien plus palpitantes que la collecte de badges ? Nintendo en est largement capable, l’entreprise l’a prouvé avec des jeux comme Donjon Mystère.
En vérité, si on ne change pas le scénario, c’est que celui-ci, à défaut d’être complexe, prête à l’imagination et à la créativité.

J’ai fait cet article pour aboutir à cette conclusion : qui n’a jamais rêvé d’inventer son propre jeu Pokémon ? Concevoir sa propre région, ses champions d’arènes, son maître de la ligue. Les pokémons qui apparaissent dans chaque route et cetera ? Designer son propre jeu Pokémon, c’est un fantasme d’enfant. Ecrire son scénario aussi.
J’en tiens pour preuve le nombre de fangames qui sont développés aujourd’hui via RPG Maker ou d’autres logiciels, ou les nombreuses fanfictions concernant Pokémon. Allons par exemple sur Fanfiction.net et regardons la section « Games » :


Pokémon est la catégorie la plus importante dans la section « Games » de Fanfiction.net. La série explose littéralement la saga Kingdom Hearts qui lui-même devance de très loin les autres licences. On peut s’étonner de voir The Elder Scroll en douzième place alors que son univers est largement plus riche que toutes les autres licences qui se trouvent au-dessus de lui (à part peut-être Mass Effect). On pourrait supposer que c’est une simple question de succès commercial, mais quand on voit des jeux comme Kingdom Hearts ou Dragon Age qui ont moins bien marchés que les TES, il semble que ce ne soit pas l’explication la plus pertinente.

En revanche, TES, justement parce que c’est une licence complexe, il n’y a plus rien à inventer. Les systèmes politiques sont déjà décrits dans les livres que nous proposent le jeu, l’Histoire (avec un grand H) aussi, les contes et légendes également. On peut bien sûr inventer des choses, mais beaucoup moins qu’une série comme Pokémon où le scénario même demande à être développé par l’esprit des joueurs plus ou moins âgés. Game Freak l’a sans doute compris, et c’est pourquoi l’entreprise refuse catégoriquement de retoucher à la structure de son scénario, simple, mais efficace.

Le scénario de Pokémon n’est pas mauvais. Il n’est pas extraordinaire non plus. En revanche, il propose une structure qui ne demande qu’à être complété. Pokémon est une feuille de papier a moitié remplie, et le fan a le crayon. En ce sens, on peut difficilement comparer le scénario de ce jeu avec une autre licence comme Final Fantasy, les deux séries n’ayant pas fait le même choix scénaristique.
Arcko
avatar

Date d'inscription : 08/04/2016
Messages : 1182
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Concernant le maître de la ligue qui vient te voir pendant l'aventure, c'est vrai que ça devient de plus en plus pénible avec le temps, de même que les petits jobs des champions genre champion c'est du bénévolat, la ligue est pas capable de les payer ok.

Je trouve que comparer avec Rangers ou Donjon Mystère n'est pas adéquat. Une vraie comparaison scénaristique devrait se faire avec un autre des titres non réalisés par GF : Colosseum. RPG bref mais intense qui offre un gameplay revisité, c'est, avec son successeur, le seul RPG ne donnant aucune quête de badge. Colosseum a aussi des codes bien plus marqués que XD : Un héros au physique très marqué qui a un sombre passé, une acolyte qui le suit, aucun Pokémon sauvage... Et la région offre des endroits vraiment incroyables, qu'aucun RPG classique n'a encore su égaler.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 833
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Je suis entièrement d'accord en ce qui concerne le Maître de la Ligue que l'on croise x fois dans l'aventure en mode PNJ trop mystérieux et puis oh surprise en fait c'est le Maître de la Ligue c'est pour ça qu'il était si mystérieux.

Une fois c'est bon, deux fois c'est con, trois fois c'est ban.

Pour les enfants ça peut être fun mais bon, soyons réalistes, le public de Pokémon est beaucoup plus large qu'il y a 20 ans et c'est difficile pour une firme de satisfaire à la fois les enfants et les adultes, les uns et les autres ayant chacun des attentes et une vision des choses, un recul différents.

Le gamin qui aime les shorts, il faut pas l'enlever, on doit respecter ses convictions.

À savoir si le scénario répétitif est vraiment un handicap pour le joueur... je dirais que ça dépend justement de l'âge et de l'expérience du joueur.
Pour nous qui jouons depuis près de vingt ans, forcément, on a plus vraiment de surprise en jouant parce que comme tu l'as si bien démontré, on connait le gros topo du scénario à l'avance.

Avec BW, ils ont toutefois étoffé le scénario, ils ont ajouté plus d'interactions avec les PNJ, plus de profondeur au niveau de l'histoire et des convictions sur la team adverse.
Et puis pouf, ils nous foutent XY avec la Team Flare et tu te demandes ce qu'ils ont foutu -excusez-moi, hein, mais je saisis vraiment mal l'intérêt de cette team, c'est encore pire que les Teams Aqua et Magma.

Et ça, c'est un problème que j'ai déjà soulevé dans un autre topic (je ne sais plus lequel).
Doit-on s'attendre à une Team qui veut conquérir le Soleil ou la Lune ou qui veut le jour tout le temps ou la nuit tout le temps ou qui veut maîtriser le pouvoir des formes alternatives de Solgaleo et/ou Lunala afin de se faire cuire des crêpes ?

D'un point de vue de joueur "vétéran", je dirais que le scénario de Pokémon serait plus passionnant si on suivait la même trempe que BW et qu'on partait pas dans tous les sens avec des antagonistes pseudo-mégalomanes qui ont des convictions vraiment bidon.

Parce que développer le côté stratégique, c'est une excellente chose, mais si c'est pour rusher un scénario déjà vu et revu qui te passionne que moyennement, on peut effectivement remettre en question le fait de savoir si le côté scénaristique de Pokémon a vraiment du potentiel.

Mais comme je le dis, étant donné qu'il s'agit d'un jeu à la fois pour enfants et adultes, c'est extrêmement difficile de juger étant donné l'opposition des intérêts et arguments.
Peut-être as-tu des avis sur ton enquête qui pourraient être utiles à ce genre de réflexion ?




[♥][♠][♦][♣]
Noysferatu
Admin Noyle
avatar

Date d'inscription : 31/05/2015
Messages : 1926
Age : 25
Localisation : Spade's Wonderwood

Voir le profil de l'utilisateur http://noyle.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum