[Japanimation] Code Geass - Lelouch of the Rebellion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Code Geass est un anime de Sunrise de 2007/2008, découpé en deux saisons. Le chara design des personnages a été assuré par le studio Clamp, mais ne vous y trompez pas : Ce joyau de l'animation japonaise est un chef-d'oeuvre à plus d'un titre.

Dans un monde où l'issue d'un combat de Jules César a mené à la création de la superpuissance Britannia, cette même Britannia, gouvernée par un puissant empereur et ses enfants, a une grosse partie du monde sous son joug, incluant, quelle surprise, le Japon, désormais rebaptisé Zone 11.
Lelouch et sa jeune soeur Nanaly (parce que bon la VOSTFR officielle est dégueulasse, Nunnally sérieusement ?) sont eux-mêmes des enfants de la famille impériale, à ceci près qu'ils vivent cachés dans cette même Zone 11, suite au meurtre de leur mère bien des années plus tôt. Lelouch veut offrir à sa soeur, aveugle et incapable de marcher, un monde parfait, et pour cela, huit ans plus tôt, a promis qu'il détruirait littéralement Britannia.


Et ça tombe bien : Pris accidentellement dans une course-poursuite incluant des terroristes japonais, il retrouve non seulement son ami d'enfance Suzaku Kururugi, fils de l'ancien premier ministre du pays, mais rencontre également une mystérieuse fille aux cheveux verts, prisonnière d'une sorte de capsule, et qui était transportée par les terroristes.
Alors menacé de mort par une armée partie pour éradiquer totalement le ghetto où il se trouve, Lelouch reçoit soudain de cette fille le Geass, une sorte de technique d'hypnose qui, pour sa part, lui permettra de soumettre n'importe qui à un ordre donné. Avec cet appui, il prend un masque, se rebaptise Zero, prend le contrôle des terroristes, et fonde l'Ordre des Chevaliers Noirs. Il ne se doute alors pas que son ennemi le plus terrible serait Suzaku.

Deux saisons ne sont clairement pas de trop pour une histoire aussi dense et riche en rebondissements. Une histoire qui contient certes des passages assez gênants de fanservice et une surprésence de Pizza Hut, en particulier dans la seconde saison, mais aussi une histoire riche en sous-textes, que ce soit pour critiquer les systèmes totalitaires, utiliser les échecs comme ressort scénaristique, mettre en place un darwinisme pur et dur, ou évoquer la trahison sous toutes ses formes.


Ne nous mentons pas, Code Geass est dur. Vous vous attacherez probablement à des personnages qui seront amenés à disparaître à un moment ou à un autre. Mais vous continuerez et aurez la volonté d'aller jusqu'au bout, car Dieu que c'est bien écrit.

L'animation est un régal. Si le chara-design humain de Clamp peut diviser, les méchas eux sont juste magnifiques, et le fait qu'ils se déplacent sur des sortes de rollers, et le fait qu'ils ne soient pas excessivement grands, leur donne une prestance remarquable.
Les musiques également sont grandioses, que ce soient l'intégralité des openings (même si je ne suis pour ma part pas franchement fan du dernier opening de la saison 1), endings et inserts songs, ou que ce soient les musiques d'ambiance. Chaque point est maîtrisé de bout en bout.


Quelques OAV ont été fait sur le thème de Code Geass, mais rien de bien sérieux. Nunnally in Wonderland a l'air atrocement pénible à regarder d'une part, mais d'autre part c'est surtout Akito the Exiled qui me fait tiquer. Des OAV d'une heure avec des méchas EN 3D ? Et c'est loin d'être de la 3D agréable. J'ai assez vite décroché, et je ne sais pas franchement si j'arriverai à aller au bout.
Peu importe ; dans l'immédiat je ne saurais que trop vous recommander de filer visionner les deux saisons de Lelouch of the Rebellion. Ça change une vie.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 833
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Superbe fiche.
Code Geass est en effet un must see, probablement grâce à son principal protagoniste. Lelouch un personnage oscillant entre héros et anti-héros. Il est d'ailleurs souvent comparé à Light de Death Note, mais les échecs et les faiblesses de Lelouch sont beaucoup plus mis en exergue je trouve, ce qui le rend finalement plus humain, là où Light ne commet quasiment jamais d'erreur.
Il faut néanmoins se repérer parmi les 805 782 personnages, dont beaucoup sont relégués au second plan, ou mis en avant pendant une scène bien spécifique.
J'avoue ne pas être fan des méchas, mais la fluidité des combats et le charisme de Lelouch durant les batailles rendent le tout bien plus digeste.
Quoiqu'il en soit c'est réellement un anime à voir, merci pour cette fiche.
Sneasel
Nouveau Powerien

Date d'inscription : 03/04/2016
Messages : 14
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Aucune mention sur les mouvements surhumains de Suzaku qui est capable d'esquiver les tirs d'une mitrailleuse en courant sur un mur ? Ou le fait qu'il arrive à mettre k.o deux gardes royaux en pleine chute ?

Bon article, bien qu'il en faudrait au moins cinq ou six des comme ça rien que pour résumer tout les thèmes qui sont traités dans cette série : le racisme, l'amitié, le pouvoir et la vie privée, la propagande, la dissuasion nucléaire ...
La plupart du temps, ces thématiques sont intelligemment traités (même si j'ai l'impression qu'une partie des gens se concentrent sur des théories un peu futiles mais passons). Ils n'en font jamais trop.
Ce qui n'empêche pas Code Geass d'avoir de nombreux défauts, personnages parfois trop mineurs, fanservice (tu l'as souligné), et quelques sous-intrigues vraiment mauvaises et cetera...
Au final c'est un animé qui a beaucoup de charme. A titre personnel, de ma faible expérience en matière d'animé, Code Geass reste, et restera sans doute, mon animé préféré.

Histoire de lancer une discussion là-dessus. Je suis curieux de savoir quel est ton personnage préféré ? A titre personnel, j'aime beaucoup Schneizel Vi Britannia qui incarne à lui seul le cynisme du monde de la géopolitique.


~ On dit que les Normands n’aiment pas beaucoup parler
Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas parler, c’est qu’ils n’aiment pas répondre.
Ce qui n’est pas la même chose. ~
Fred Vargas
Gobou
avatar

Date d'inscription : 08/04/2016
Messages : 1218
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Au risque de paraître horriblement cliché, mon personnage préféré reste Lelouch en personne. Pour ses actions (même si certaines sont discutables certes), pour la recherche extraordinairement fouillée de sa personnalité... Et bien sûr parce que c'est un petit génie machiavélique.
Et j'aime bien les petits génies machiavéliques.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 833
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

À peine arrivé, à peine je tombe sur une fiche à propos d'un de mes anime préféré, qui plus est très complète et intéressante, impossible de pas commenter ^^
Bien joué Gold, j'espère que ça donnera envie à quelques membres de goûter à ce chef d'oeuvre de japanim.

Sinon il y a un point que tu n'as pas mentionné et que je trouve plus qu'important, c'est (bien entendu sans spoil) la fin. Là où les scénaristes ont réussi un tour de force remarquable, c'est qu'au delà de son caractère grandiose et bien pensé, le viewer chosi l'issue qu'il préfère à l'anime, à propos d'un élément plutôt (très) important. Et c'est ça la force de l'anime, parce qu'on parle encore de cette fin près de 7 ans après sa diffusion, et ce peu importe notre point de vue. Je me rappelle encore des énormes débats que j'avais pendant des soirées entière avec Gobou, arguments contre arguments puis insultes contre insultes, très constructif au début, moins quand on s'entêtait :o]

Fin bref, tout ça pour dire que je recommande cet anime à n'importe qui, fan de japanim comme newbie, c'est impossible de le regretter ^^
ATP
Chiwi Powerien
avatar

Date d'inscription : 14/07/2016
Messages : 21
Age : 19
Localisation : Devant mon piano

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/ATPiano

Revenir en haut Aller en bas

Je me rappelle encore des énormes débats que j'avais pendant des soirées entière avec Gobou, arguments contre arguments puis insultes contre insultes, très constructif au début, moins quand on s'entêtait :o]
C'était surtout 90% d'insultes et 10% d'arguments qu'on répétait en boucle.

Attention, ce que contient ce spoiler est un ... spoiler sur la série.
Spoiler:
Concernant la fin, aussi marquante soit-elle, je trouve ça dommage qu'on ne parle que de ça dans Code Geass.
Pourquoi ne parle t-on pas des questions sur le racisme, interrogations soulevées par le personnage de Nina qui, après avoir été prise en otage par des elevens, a finie par craindre ces derniers ?
Pourquoi ne parle t-on pas des méthodes employées pour instaurer une paix mondiale ? La paix mondiale doit-elle se faire par la dissuasion nucléaire ou en comptant, un peu naïvement, sur la solidarité internationale régit par un empire mondial ?
Pourquoi ne parle t-on pas de la lassitude de Lelouch qui regrette sa vie d'antan où il ne se préoccupait d'une quelconque révolution ?

Ces sujets sont rarement évoqués. Et c'est fort dommage. Même si la fin est marquante, je trouve les toutes dernières images trop faciles. Ils n'ont pas pris de risque et ont laissé le doute planer pour ne fâcher personne.


~ On dit que les Normands n’aiment pas beaucoup parler
Ce n’est pas qu’ils n’aiment pas parler, c’est qu’ils n’aiment pas répondre.
Ce qui n’est pas la même chose. ~
Fred Vargas
Gobou
avatar

Date d'inscription : 08/04/2016
Messages : 1218
Localisation : Normandie

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum