[Japanimation] Vision d'Escaflowne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Japanimation] Vision d'Escaflowne

Message par Gold le Mer 9 Sep - 18:11

Escaflowne était à l'origine un projet se découpant en trois parts réalisées simultanément par trois équipes différentes, sur des bases similaires : Un manga, un film et une série d'animation.

Le manga est à jeter. Ne le lisez jamais, c'est une horreur pure et simple qui n'a aucun mérite. Il serait mieux dans des WC en cas de pénurie de papier toilette.
Le film est vraiment très correct, si l'on excepte la tendance de l'héroïne à la dépression et au suicide. Voyons les gars, on pouvait tout de même traiter le sujet un peu plus joyeusement Il n'en reste pas moins un très bon film, que vous pouvez regarder euh... Non, je vais éviter de dire "les yeux fermés", ce serait contreproductif.

La série d'animation, Vision d'Escaflowne, est l'un des piliers de l'animation Japonaise, l'une de ses oeuvres majeures.


Jeune lycéenne amatrice de sport et de lecture de tarots, Hitomi Kanzaki apprend un jour de sa meilleure amie que le beau gosse du lycée va partir loin, très loin. Elle décide alors de faire un truc un peu fou, et lui propose de lui donner son premier baiser si elle parvient à exploser le record du sprint féminin.

SAUF QUE, au beau milieu de la course, surgit un chevalier qu'elle avait déjà entraperçu en vision, ainsi qu'un gros dragon qui crache du feu. Une poursuite s'engage, au terme de laquelle le chevalier tue le dragon. Un rai de lumière l'enveloppe alors et le ramène dans son monde, emportant Hitomi au passage.


Hitomi arrive alors sur Gaïa, planète depuis laquelle on peut voir flotter dans le ciel la Lune et la Terre (ici connue sous le nom de Lune des Illusions, appellation de lieu la plus classe jamais inventée). Le chevalier, Van Fanel, est le prince héritier du royaume de Fanélia, et promet à notre pauvre jeune fille de trouver un moyen pour la ramener chez elle. Les évènements se précipitent alors que, peu après le couronnement de Van, l'Empire Zaïbacher, aux commandes de méchas invisibles, enflamme et décime intégralement Fanélia. S'engage alors pour le duo une fuite infernale à bord d'Escaflowne, mecha avec lequel Van a scellé un pacte de sang, avec à leurs côtés Allen Schezar, chevalier céleste. Contre eux, l'Empire Zaïbacher, dirigé par le mystérieux Dornkirk, mais surtout sous-dirigé par Folken Fanel, le frère de Van en personne.


Vision d'Escaflowne est un melting-pot grandiose réunissant méchas, escrime, tragédie, drames familiaux, amour, ésotérisme. Chaque épisode est placé sous le signe de l'une des cartes du tarot d'Hitomi, mais surtout chaque épisode est signe de moments cruciaux et toujours de plus en plus épiques.
Les personnages sont tous très justes dans leur caractère, ont des motivations finalement assez humaines. C'est peut-être aussi pour ça qu'on appréciera Dilandau, soldat d'élite de Zaïbacher qui passera très rapidement d'un état relativement stable à la démence la plus incroyable. Torturé à plus d'un sens du terme, Dilandau serait presque à lui seul une raison de regarder Vision d'Escaflowne.


Quant à la musique mes amis, quelle musique ! L'OST est d'une excellence incroyable et est digne des bandes sonores des productions cinématographiques les plus prestigieuses ! Elle met élégamment en valeur l'oeuvre, et parvient à rendre chaque moment incroyable.

... Mais vous êtes encore là ? Allez, filez, vous avez des épisodes à regarder



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 833
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum