[Japanimation] Digimon Adventure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Japanimation] Digimon Adventure

Message par Gold le Lun 13 Juil - 18:44

En 1996, quelques mois après le boom Pokémon, sort le premier Tamagotchi. Succès immédiat, le principe est très vite décliné, jusqu'à être copié ou repris par des firmes concurrentes. On se souviendra tous du Pocket Pikachu.

Le public acheteur du Tamagotchi était surtout composé de petites filles. Le besoin devenait alors urgent de créer une licence spécifiquement destinée aux petits garçons. Et pour cela, quoi de mieux que de rendre les créatures un peu plus bestiales, et de leur permettre de se connecter entre elles pour s'affronter ?

Voilà, en gros, la façon dont est née la franchise Digimon, très vite déclinée en jeux de cartes, jeux vidéo, figurines, et bien entendu dessin animé. Et justement, c'est pour parler du dessin animé que nous sommes ici aujourd'hui, un dessin animé bien plus profond et bien mieux écrit qu'un Pokémon, trop souvent comparé à tort avec une licence qui n'a pourtant aucun point commun avec son soi-disant antagoniste. Des enfants, des monstres qui évoluent, et "mon" dans le nom ? La belle affaire, ce ne sont pas les premiers ni les derniers à utiliser ce concept !

L'idée du dessin animé Digimon est originellement de promouvoir les appareils de type tamagotchi. Si l'on aurait pu craindre un dessin animé un peu gnan-gnan, il n'en est rien : En proposant des personnages fouillés et un scénario à plusieurs niveaux de lecture, Digimon entretient un réel rythme, qui n'est hélas cassé que par la présence surabondante d'un humour pipi-caca d'assez mauvais goût, avouons-le tout de même.

S'il y a bien une chose qui a ruiné Digimon, c'est son occidentalisation par la Saban, pour concurrencer 4Kids, groupe à qui nous devons les versions occidentales d'un certain nombre de dessins animés Japonais restés plus ou moins cultes, parmi lesquels Pokémon, Yu-Gi-Oh, Sonic X, j'en passe et des meilleurs. Mais ce que vous devez savoir, c'est qu'au moins sur les deux premiers, l'éditeur s'est appliqué à massacrer le contenu pour proposer un travail dénaturant totalement les œuvres d'origine. Musiques remplacées à tours de bras (probablement pour pouvoir vendre leurs propres CD sans avoir à payer de royalties), censures allant de l'anodin au purement grotesque, ajout d'humour et de dialogues inexistants dans les VO à outrance, 4Kids s'est appliqué à détruire minutieusement de pauvres dessins animés qui n'avaient pourtant pas demandé tant de haine et d'acharnement gratuit.
La Saban en a fait autant pour Digimon. Au point de faire tenir en une heure et demie trois films dont la durée combinée était deux ou trois fois plus importante. Merci les gars.
C'est surtout vrai pour l'Amérique, pays d'origine de ces censures, et pour la France, qui s'est contentée systématiquement de traduire les versions américaines. A contrario, d'autres pays comme l'Allemagne s'en sont un peu mieux tirés.

Donc pour commencer, vous retirez de votre tête l'affreuse rengaine qui a été resservie trois ou quatre fois en guise de générique occidental pour Digimon, et vous vous mettez dans l'ambiance en regardant cette intro respirant la puissance à pleins poumons :


L'anime Digimon se découpe pour le moment en cinq grands arcs et quelques films et courts-métrages publicitaires. Le premier arc, Digimon Adventure, se partage les deux premières saisons et une série d'OAV qui devraient sortir en Novembre (si ce n'est pas encore retardé). Vous avez ensuite Digimon Tamers, Frontier, Savers, et Xross Wars, lui-même divisé en trois saisons. On n'oubliera également pas la présence fréquente de films dont les scénarios s'intègrent à la série.

Par rapport à un Pokémon qui conserve le même Sacha âgé de 10 ans depuis bientôt 20 ans, chaque arc de Digimon a sa mythologie, son fonctionnement et ses personnages propres. Précisons aussi qu'entre la première et la seconde saison, trois années s'écoulent, laissant le temps à une bonne partie des protagonistes d'origine de faire leur entrée au lycée.

Si Digimon Tamers est globalement l'anime le plus aimé par les fans en raison d'un ton beaucoup plus sombre que les autres saisons et de personnages au développement beaucoup plus humain (parce que oui, un gamin de 10 ans qui se retrouve pour la première fois dans une situation extrême, ça pleure un peu quand même), le but de ce topic est de vous parler plus en profondeur de la seule partie de la série que j'aie réussi à voir en entier, à savoir Digimon Adventure et Digimon Adventure 02. Que vous ne devez voir qu'en VOST, sous peine de mort.

Bien, on en parle ?


Digimon Adventure se compose d'un épisode pilote, de 54 épisodes (13 à l'origine, mais la série a été renouvelée du fait de son succès étourdissant), et d'un film réalisé par Mamoru Hosoda (Dont vous connaissez déjà le scénario si vous avez déjà vu Summer Wars, pour lequel le réalisateur a totalement repompé son ancien travail en modifiant juste les personnages et le contexte). On notera au passage que l'un des épisodes de la série utilise de façon assez surprenante les techniques d'animation utilisées pour les films et le pilote, le rendant instantanément plus beau que le reste de la série.

On passe sur l'épisode pilote, qui raconte l'irruption dans un quartier de Tokyo de deux créatures qui vont en découdre sous les yeux médusés d'un certain nombre d'enfants, incluant tous les protagonistes de la série qui va suivre. Cette information, assez capitale, constituerait un spoil si vous regardiez la série dans l'ordre occidental, mais puisque vous allez évidemment essayer de trouver des VOST, c'est vraiment pas grave.


Et on arrive à la série en elle-même : Sept enfants sont dans une colonie de vacances, alors que dans le monde des perturbations climatiques anormales se déclenchent un peu partout. Dans leur colonie, c'est la neige qui se met à tomber, vite suivie de sept objets qui tombent du ciel et se fracassent dans la couche de neige, pour mieux s'envoler, se diriger dans les mains des enfants, et les téléporter dans un monde parallèle, le monde digital. A peine arrivés ils se retrouvent nez à nez avec une créature chacun, qui leur annonce qu'elle sera leur partenaire, qu'elle les a attendu depuis sa venue au monde, tout ça tout ça. Et là, le fun commence : Attaqués par un adversaire beaucoup plus fort et robuste qu'eux, les enfants assistent à la transformation de leurs Digimon, qui passent du stade Bébé au stade Enfant (Oui, Entraînement et Disciple en VF, mais bon, la VF quoi) et commencent à se battre contre la créature.

Une fois ceci fait, les enfants vont avoir pour objectif de trouver comment rentrer chez eux, objectif très vite mis à mal par la présence d'un big bad guy et de prophéties annonçant leur venue pour anéantir le mal qui ronge le monde digital.


La série se découpe ainsi en adversaires de plus en plus coriaces, dont le machiavélisme et les tours forcent les enfants à trouver sans cesse de nouveaux moyens de progresser. Chaque enfant sans exception cache un terrible secret, que ce soit un traumatisme d'enfance ou une situation familiale compliquée, et c'est en évoluant avec leurs Digimon respectifs qu'ils seront capables de progresser.

Si la première partie semble donner un ton relativement optimiste, avec ses Digimon qui ne meurent jamais véritablement et se réincarnent en oeuf, la suite donne un ton beaucoup plus tragique dès lors qu'un groupe de Digimon mené par le terrifiant Vamdemon (Myotismon pour les traductions occidentales) débarque dans le monde réel, dans lequel un Digimon tué restera mort pour toujours. La série se transforme alors en véritable drame Shakespearien, et personne n'oubliera jamais le courageux sacrifice survenu dans un épisode charnière.

... Cela dit tous les épisodes sont charnières, car la série ne se permet aucun temps mort. Si vous sautez un épisode, vous pouvez tout de suite arrêter de regarder la série. Les résumés ne seront jamais suffisants pour vous expliquer en profondeur ce que vous avez loupé.

Digimon Adventure s'achève sur le groupe victorieux, qui rentre enfin dans son Japon natal en laissant derrière lui ses partenaires. Une façon comme une autre de dire "Nous avons grandi"...


Trois ans plus tard, Taichi, leader du groupe de la première génération, reçoit un message de son Agumon et trouve un passage pour le rejoindre. Il découvre alors qu'un certain Digimon Kaiser s'est littéralement emparé du monde digital, et en a fait son terrain de jeu. Les Digimon qu'il capture deviennent ses esclaves, et il est désormais impossible d'évoluer de façon traditionnelle.
En mettant la main sur le Digi-Oeuf du Courage, notre héros en fait sortir trois nouveaux Digivices. C'est une nouvelle équipe d'enfants élus qui va devoir combattre une nouvelle menace, qui est cette fois représentée par un gamin surdoué !


Et disons-le sans plus de détours, Ken Ichijouji, en tant que Digimon Kaiser, suinte la classe par tous les pores de sa peau. Il donne presque à lui seul corps à la première partie de cette saison 2, dans laquelle on regrettera surtout que les enfants ne soient pas aussi déterminés que leurs équivalents de la saison 1, refusant quasi-systématiquement de tuer leurs adversaires les plus dangereux.
Une seconde partie met le groupe face, comme toujours, à une menace plus importante. Un tour du monde assez décevant (bonjour cliché-land) est organisé, et c'est lors de l'affrontement final que cette saison 2 déploie ses plus beaux artifices, avant de conclure sur un 25 years later assez peu aimé des fans (principalement parce que leur couple favori y est totalement cassé), mais qui n'est pourtant pas si mal foutu, et ne dure de toute façon que quelques minutes.

Pour ma part la saison 2 reste ma préférée, ne serait-ce que pour Ken, probablement l'un des personnages les plus fouillés de la licence. Mon seul regret le concernant est qu'ils en ont un peu trop fait, gâchant son motif pour être le terrible Kaiser en y implantant un sur-motif duquel il n'était pas responsable. Il n'en reste pas moins que son personnage est d'une prestance redoutable, et devrait être à lui seul un motif de regarder toute la série.

Ça et les musiques.


Dernière édition par Gold le Sam 5 Nov - 10:37, édité 2 fois



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 831
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Invité le Mar 14 Juil - 0:03

Très bon article ! Je me souviens très bien de Digimon ^^'
Pour 4kids, je peux te confirmer que Sonic X n'y a pas échappé...
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Gold le Mar 14 Juil - 8:08

Je serais un peu moins sévère avec Sonic X, apparemment ce dessin animé est un cas très rare où les Japs ont eu plus de censure que l'occident.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 831
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Invité le Mar 14 Juil - 11:16

Je considère que Sonic X n'y as pas échappé car on peut trouver des censures, des modifications qui n'auraient, à mon sens, pas lieu d'être...
Et je te rejoins pour le film Digimon et le rapprochement avec Summer Wars :3
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Invité le Mar 14 Juil - 11:17

Très bon article bravo Gold =)
Invité
avatar


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par GiraKoth le Mar 14 Juil - 15:56

Tu fais un article sur Digimon Adventure et tu évoques même pas la série de film qui a été annoncée pour les 15 ans de la série? Quelle déception.
GiraKoth
Powerien
avatar

Date d'inscription : 15/06/2015
Messages : 94
Age : 23

Voir le profil de l'utilisateur http://pokemon-facts-fr.tumblr.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Gold le Mar 14 Juil - 19:33

Le premier arc, Digimon Adventure, se partage les deux premières saisons et une série d'OAV qui devraient sortir en Novembre (si ce n'est pas encore retardé)

Va falloir réapprendre à lire là je crois.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 831
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Noyle le Sam 25 Juil - 11:19

Très bon article, merci Gold !

"un 25 years later assez peu aimé des fans (principalement parce que leur couple favori y est totalement cassé)"

Perso, j'ai toujours bien aimé ce passage, je le trouvais sympa.
Juste que Taichi a coupé ses cheveux mais bon, il fait ce qu'il veut de sa vie.
(pis c'est pas comme si les couples avaient pas déjà été du tout cuit tout au long de l'anime hein, je dis ça je dis rien, mais )




[♥][♠][♦][♣]
Noyle
Admin Noyle
avatar

Date d'inscription : 31/05/2015
Messages : 1887
Age : 25
Localisation : Spade's Wonderwood

Voir le profil de l'utilisateur http://noyle.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Gold le Sam 5 Nov - 10:33

Erratum - On m'a appris que le massacre occidental de Digimon ne venait pas de 4Kids mais de la Saban.



Gold
Modérateur Gold
avatar

Date d'inscription : 03/06/2015
Messages : 831
Age : 27
Localisation : Labyrinth City

Voir le profil de l'utilisateur http://www.u-timelab.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Japanimation] Digimon Adventure

Message par Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum